Spécificités des baies vitrées à galandage

Sommaire

Une menuiserie à galandage est une porte, une fenêtre ou une porte-fenêtre qui s'efface totalement dans l'épaisseur du mur lorsqu'elle est ouverte. Présentation des particularités et des avantages de cette technique.

Baies vitrées à galandage : comment ça marche ?

Une baie vitrée à galandage est une baie coulissante, réalisée de telle sorte que ses parties mobiles s'effacent totalement à l'intérieur du mur adjacent, en général entre la cloison de doublage et le mur de gros œuvre.

Cette technique permet de profiter pleinement de l'ouverture de la baie avec un encombrement minimum par rapport à une porte-fenêtre en ouverture classique dite à la française, dont les vantaux s'ouvrent vers l'intérieur.

Cette baie peut être composée d'un ou plusieurs vantaux, pouvant aller jusqu'à quatre, coulissant sur des rails en se superposant. Ils permettent de bénéficier pleinement de la lumière et de l’environnement extérieur de sa maison. Avec ce type de menuiserie, il est possible d'aller jusqu'à 5 mètres d'ouverture.

Les baies coulissantes à galandage sont en aluminium ou en bois.

Bon à savoir : on appelle zone de refoulement l'espace derrière lequel se glissent les vantaux.

Installation d'une baie à galandage

Une baie vitrée à galandage est composée d'un cadre dormant : partie fixe sur laquelle coulissent les vantaux de la baie. Ce cadre doit être conçu pour recevoir le doublage (plaques de plâtre) :

  • La partie basse du dormant (rail) doit permettre de recevoir et d'évacuer les eaux de pluie : elle doit être continue (sans jonction) et être supportée sur toute sa longueur (pas de partie dans le vide).
  • L'étanchéité à l'air doit être assurée entre la zone du dormant et le doublage.

Elle comporte également des vantaux vitrés : partie mobile et coulissante, elle permet de recevoir le vitrage. Tout type de vitrage peut y être installé, attention toutefois au poids. Les vantaux sont livrés vitrés.

La mise en œuvre de ces menuiseries est délicate et doit être conforme aux règles de l'art. Le calfeutrement, phase pendant laquelle on garnit l'interface entre le gros œuvre (maçonnerie) et le dormant de la menuiserie par un mastic, est particulièrement délicat pour avoir de bons résultats sur l'étanchéité à l'air.

La pose s'effectue en plusieurs étapes :

  • le cadre et le dormant de la menuiserie, sont assemblés suivant les indications du fabricant, certains cadres arrivent déjà montés ;
  • le cadre est fixé à la maçonnerie et les vantaux sont ensuite placés sur les rails ;
  • puis le doublage et l'habillage du montant recevant les vantaux une fois ouvert, est réalisé ;
  • l'étanchéité et le calfeutrement achèvent l'installation.

Avantages de la technique de galandage

Des baies vitrées à galandage apportent de la lumière, permettent un gain de place dans la pièce et s'adaptent à une architecture ou une décoration contemporaine.

Bon à savoir : il faut penser à la sécurité : il est préférable de prévoir un système de fermeture adapté et sécurisé ou d'installer des volets.

Pour plus de renseignements :

Par Patrice BEAUFORT

Ces pros peuvent vous aider