Coefficient Ug

Sommaire

Le coefficient Ug, ou Uglass, est un indice appliqué au vitrage (« glass » en anglais), qui précise ses performances de transmission thermique. C'est un excellent indicateur de choix pour limiter les pertes de chaleur dues à des vitrages peu isolants, que ce soit pour vos fenêtres, portes-fenêtres ou vérandas

La mesure du coefficient Ug

Le coefficient Ug se mesure au centre du verre. Le résultat en watt évalue l'énergie perdue par mètre carré de fenêtre et par degré Kelvin (la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur).

Ce coefficient représente donc la quantité de chaleur en watt qui passe à travers un mètre carré de matériau pour une différence de température de un degré Kelvin entre deux ambiances.

L'indice obtenu en W/m²K (watt/m² Kelvin) doit être le plus bas possible pour garantir la meilleure isolation thermique.

Important : il existe deux autres coefficients de conductivité thermique. Le coefficient Uf précise ainsi les performances de transmission thermique du cadre du vitrage. Le coefficient Uw indique celles de l'ouverture entière (vitrage, châssis et même volet roulant).

Lire l'article

Le vitrage, élément clé du coefficient Ug

Un vitrage aux faibles performances thermiques entraîne une perte de chaleur, source d'inconfort, mais aussi d'augmentation de la facture d'énergie.

Simple vitrage

Dans le cadre d'une isolation thermique courante, le coefficient Ug d'un simple vitrage est supérieur à 2. On peut ainsi atteindre un coefficient Ug de 6,8 W/m²K.

Double vitrage

Avec un double vitrage, le coefficient Ug baisse et n'excède pas 2,8 W/m²K. Rappelons qu'un double vitrage est composé de deux vitres séparées par une lame d'air ou de gaz (argon, krypton).

Double vitrage à isolation thermique renforcée

À isolation thermique renforcée (étiquette TR figurant sur le vitrage), la vitre du double vitrage est recouverte d'une mince couche transparente d’atomes d’origine métallique. Cette dernière constitue un bouclier thermique invisible qui limite les transferts de chaleur vers l'extérieur.

Le double vitrage à isolation thermique renforcée offre ainsi une isolation 2 ou 3 fois supérieur à celui d'un double vitrage classique. Et le coefficient Ug baisse encore, pour être inférieur ou égal à 2 W/m²K.

Remarque : le crédit d'impôt permet, sous certaines conditions, d'imputer à votre impôt sur le revenu de l'année en cours une partie de vos dépenses pour l'achat de matériaux destinés à l'isolation thermique de votre logement, dont les fenêtres. Pour l'obtenir, le coefficient Ug doit être inférieur ou égal à 1,1 W/m²K, et le coefficient Uw inférieur ou égal à 1,8 W/m²K.

Lire l'article

Les autres facteurs déterminants pour un bon coefficient Ug

D'autres facteurs influencent l'indice de performance du coefficient Ug :

  • la distance entre les deux parois (double vitrage) ou les trois parois (triple vitrage) ;
  • le type de gaz qui sépare les parois du vitrage ;
  • l'émissivité de la couche présente sur le vitrage, qui réfléchit les infrarouges thermiques et limite les déperditions de chaleur par rayonnement. Certaines permettent ainsi d'obtenir un coefficient Ug inférieur ou égal à 1,1 W/m²K.

Attention : si les performances thermiques d'un vitrage sont essentielles, il ne faut pas pour autant en négliger la ventilation et l'aération, pour garantir une maison saine.

Ces pros peuvent vous aider