Châssis fixe en bois

Sommaire

Le châssis fixe en bois est une ouverture sur l’extérieure de diverses dimensions, formes et qualités. Il répond à des besoins en construction neuve et rénovation.

Châssis fixe bois : caractéristiques

Le châssis fixe en bois peut se définir comme une fenêtre condamnée car non ouvrante. Étant non ouvrant, le châssis fixe en bois ne dispose d’aucune quincaillerie d’ouverture type poignée et gonds.

Il est présenté sous différentes tailles et formes (carrée, rectangulaire, triangle, ronde etc.).

Le châssis fixe en bois peut être de dimensions standards, auquel cas l’embrasure est dimensionnée en fonction des déclinaisons (installation sur construction neuve) ou sur-mesure pour les installations en rénovation ou cas particulier d’aménagement en neuf.

À noter : Ne possédant aucun ouvrant, la structure du châssis fixe peut être plus fine que sur une fenêtre à ouvrant. Le châssis rond, lui, est appelé œil de boeuf.

Installation du châssis fixe en bois

Le châssis fixe en bois est considéré comme une ouverture sur l’extérieur. Il peut être installé en lieu et place :

  • d’une fenêtre à condamner pour des raisons de sécurité ;
  • d’une fenêtre où l’ouverture est gênante ou peu commode ;
  • d’une fenêtre où l’ouverture est impossible (sous plafond, fronton etc.).

Bon à savoir : Le châssis fixe en bois sur-mesure nécessite le déplacement d’un professionnel (menuisier ou vitrier) pour la prise de mesures et l’offre de devis ; le châssis fixe en bois standard, lui, se décline en dimensions communes.

Châssis fixe bois : avantages et inconvénients

Élément décoratif et fonctionnel, le châssis fixe en bois compte plusieurs avantages :

  • C'est un puits de lumière ;
  • Il est économique à l’achat ;
  • Il peut représenter une source de chaleur s'il est exposé plein sud ;
  • Il s'adapte à toutes les embrasures puisqu'il est sur-mesure ;
  • Il est non encombrant, robuste et de bonne isolation thermique.

Les qualités du châssis fixe en bois génèrent quelques défauts :

  • Non ouvrant, il ne permet aucune aération ;
  • Son nettoyage est difficile, du fait de son installation dans des endroits inaccessibles ou peu commodes.

Le châssis fixe en bois reste une bonne solution pour avoir de la lumière là où l’installation d’une fenêtre est impossible ou déconseillée.

Les matériaux employés pour un châssis fixe en bois

Choix des essences de bois

Le bois confère chaleur, durabilité et bonne isolation à toute ouverture. La structure du châssis fixe en bois peut être de différentes essences soit en :

  • bois tendre tel le douglas, le pin ou le mélèze : peu chers et bien entretenus, les résineux durent dans le temps ;
  • bois dur tel le cèdre ou le chêne : les feuillus résistent très bien aux intempéries et sont plus durables ;
  • bois exotique comme l’eucalyptus ou le meranti : imputrescibles, leur durabilité est accrue. 

Aucune précaution n’est nécessaire si ce n’est de l’entretien. Le bois dispose de propriétés intrinsèques qui en font un matériau durable. Le bois est peu sensible aux variations de températures et reste de qualité supérieure au PVC, à l’acier et l’aluminium.

Les labels FSC (Forest Stewardship Council, en français Conseil pour la bonne gestion des forêts) et PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification, en français Programme de reconnaissance des certifications forestières) attestent que les bois sont issus d’une production raisonnée, écologiqueet durable.

La question du vitrage

Le verre du châssis fixe en bois peut être :

  • simple vitrage, auquel cas l’isolation est faible ;
  • double vitrage, l’isolation est alors meilleure : utilisé pour la majorité de l’offre des châssis fixe en bois, il est constitué de deux vitres (d’épaisseur 4 mm généralement) séparées d’une lame d’air (d’environ 10 mm) ou de gaz argon pour une meilleure isolation (l'ensemble est appelé chambre d’isolation et induit une rupture de pont thermique) ;
  • triple vitrage, haut de gamme et très bonne isolation : le triple vitrage est l’apport d’une troisième vitre soit d’une deuxième chambre d’isolation.

Châssis fixe bois : prix et points de vente

Le châssis fixe en bois est distribué :

  • par les Grandes Surfaces de Bricolage (GSB) et les établissements dédiés au second œuvre ;
  • par les magasins spécialisés en menuiserie et ouverture ;
  • par le menuisier et le vitrier en tant qu'installateurs et revendeurs de menuiseries ;
  • sur internet avec les places de marché et les boutiques en ligne spécialisées en ouverture.

Les prix des châssis fixes en bois varient ; on compte près de :

  • 150 € pour un châssis fixe en bois double vitrage en pin de 60 x 90 cm ;
  • 200 € pour un châssis fixe en bois rond de 60 cm de diamètre en double vitrage ;
  • 250 € pour un châssis de 60 x 60 cm, double vitrage en chêne ;
  • 330 € pour un châssis fixe en bois de 60 x 100 cm, double vitrage en chêne.

Ces pros peuvent vous aider