Changer une fenêtre de toit (VELUX®‎)

Sommaire

Les fenêtres de toit permettent une entrée de lumière et servent à ventiler la pièce.

Le remplacement de vos fenêtres de toit peut également vous faire profiter des dernières avancées technologiques en termes d’isolation thermique et/ou acoustique, mais aussi d’entretien.

La pose d’une nouvelle fenêtre de toit reste une opération délicate, c’est pourquoi il est préférable de faire appel à un professionnel si vous n’êtes pas un bricoleur averti.

1. Choisissez votre nouvelle fenêtre de toit

Que vous souhaitiez changer votre fenêtre pour un gain d’isolation thermique, acoustique ou une question de confort, il est important de bien choisir votre nouveau modèle de fenêtre de toit.

Différents critères sont à prendre en compte pour faire votre choix parmi les nombreuses offres des fabricants.

Définissez les dimensions de votre fenêtre de toit

La plupart des fenêtres de toit ont des dimensions standard, et donc communes aux différentes marques.

Pour remplacer à l’identique une fenêtre de toit, il est nécessaire de choisir un modèle aux mêmes dimensions. Pour trouver la référence de votre fenêtre de toit, référez-vous à la plaque d’identification présente sur la partie haute de l’ouvrant.

Si vous ne trouvez pas ou n’avez pas de plaque d’identification sur votre fenêtre de toit, vous devez mesurer vous-même votre fenêtre, et ce, depuis l’extérieur.

Exemple : pour remplacer une fenêtre de toit 114 x 118 cm, vous devrez choisir un nouveau Velux® de 114 cm de largeur et 118 cm de hauteur.

Choisissez le système d’ouverture de votre fenêtre de toit

Différents systèmes d’ouverture de fenêtres de toit existent en fonction des fabricants :

  • Ouverture à rotation : ces modèles incluent une barre de manœuvre en partie haute ou une poignée en partie basse. L’ouvrant (partie mobile) pivote au centre de la fenêtre, prenant de la place dans la pièce. Cette ouverture est recommandée pour les combles non aménagés et convient à toutes les pentes de toit.
  • Ouverture à projection : une poignée basse permet une ouverture aux deux-tiers. Vous poussez le bas de la fenêtre vers l'extérieur. C’est le système qui permet la plus grande ouverture, d’autant plus que l’ouvrant ne crée aucune gêne dans la pièce. Cette ouverture est recommandée pour les toitures à faible pente (15 à 55°).
  • Ouverture latérale : vous poussez la fenêtre vers l'extérieur, sur le côté. Ce système est recommandé si vous souhaitez faciliter l'accès à votre toit. On le retrouve souvent dans les combles aménagés.

Par ailleurs, ces différents systèmes d’ouverture de fenêtre de toit peuvent être automatisés et commandés à l’aide d’une télécommande. Ce système d’ouverture motorisé permet de ventiler votre maison de manière autonome et efficace. Certains modèles intègrent même des capteurs de pluie, qui referment la fenêtre de toit automatiquement lorsqu’il se met à pleuvoir.

Choisissez le vitrage de votre fenêtre de toit

Vous aurez ensuite le choix entre plusieurs types de vitrage pour votre fenêtre de toit :

  • double vitrage ;
  • triple vitrage ;
  • renforcement acoustique et/ou thermique ;
  • etc.

À la clé, une isolation phonique et thermique plus ou moins renforcée.

Prêtez attention aux finitions et accessoires

Enfin, prêtez attention aux finitions intérieures. Différents matériaux peuvent être proposés :

  • bois vernis ;
  • bois laqué ;
  • bois recouvert de polyuréthane ;
  • PVC.

Une fois le choix de la fenêtre effectué, pensez aussi aux accessoires : stores, volets roulants extérieurs, etc.

Dernier élément essentiel : le raccord d’étanchéité, qui n’est pas fourni avec la fenêtre et qui comprend les bavettes, chéneaux et abergements. Plusieurs raccords existent : raccord de rénovation ou rénovation isolé, raccord encastré, raccord en saillie, raccords pour ardoises, etc.

2. Déposez votre ancienne fenêtre de toit

Différentes actions sont à réaliser afin de réaliser la dépose de la fenêtre de toit existante :

  • Retirez l’ouvrant, afin d’avoir accès à l’extérieur. Pour cela, dévissez les vis de butée des charnières et poussez l’ouvrant vers l’extérieur tout en le portant. En fonction des dimensions de la fenêtre de toit, l’intervention de 2 personnes peut être nécessaire.
  • Déposez les éléments extérieurs de couverture (ardoises, tuiles, etc.). En démarrant par le haut, pensez à bien ranger ces éléments dans l’ordre.
  • Retirez également l’ancien raccord d’étanchéité extérieur de la fenêtre de toit.
  • Démontez le cadre de la fenêtre de toit en dévissant les équerres de fixation, rivées au cadre et à la charpente.

3. Préparez la pose de votre fenêtre de toit

Avant de vous lancer dans la pose de votre nouvelle fenêtre de toit, préparez bien les différents éléments et votre espace de travail :

  • Nettoyez les ébrasements de toute impureté : Placo®, plâtre, tapisserie, etc.
  • Déballez la nouvelle fenêtre de toit du carton, et retirez les cales en polystyrène.
  • Séparez l’ouvrant (partie mobile) du dormant (châssis) à l’aide d’un tournevis.
  • Préparez la visserie fournie et les équerres de fixation.
  • Déballez le raccord d’étanchéité extérieur.

4. Posez le cadre et l’ouvrant de votre fenêtre de toit

Attention, cette étape est essentielle. Pour une pose de qualité, il est recommandé de vous faire accompagner par un professionnel.

  • Installez le cadre, en vérifiant que les feuillures de la fenêtre de toit s’encastrent bien dans les ébrasements.
  • Fixez le cadre à la charpente à l’aide des équerres de fixation, tout en vérifiant le niveau et l’équerrage de celui-ci.
  • Installez l’ouvrant et vérifiez qu’il s’ouvre et se ferme normalement.
  • Retirez l’ouvrant pour accéder à l’extérieur.
  • Installez les raccords d’étanchéité (bavette basse, abergements et chéneaux en partie haute) ainsi que les éléments extérieurs de couverture en partant du bas de la fenêtre.
  • Replacez l’ouvrant et installez-le définitivement.
  • Réalisez les finitions intérieures (lambris, Placo®, plâtre, etc.) :
    • utilisez du mastic acrylique plutôt que des silicones pour faire la jonction entre le cadre et l’habillage intérieur, cela vous permettra de le peindre ;
    • utilisez des mastics de rebouchage sur du plâtre ;
    • des champlats en PVC ou en bois peuvent également être utilisés ; vérifiez bien que ceux-ci ne gênent pas l’ouverture ou la fermeture de la fenêtre.
  • Installez les accessoires extérieurs s’il y en a.
  • Reposez l’ouvrant et installer les accessoires intérieurs si vous en avez prévu.

Ces pros peuvent vous aider