Comment poser une fenêtre en feuillure

Sommaire

Besoin ou envie de changer de fenêtre ? Choisissez le modèle qui vous convient selon vos besoins et votre budget.

Quant à la pose, vous devez tout d'abord retirer votre ancienne fenêtre, puis la remplacer par la nouvelle en suivant le même principe de pose. En rénovation, ils s'agit le plus souvent d'une pose en feuillure.

Suivez les explications ci-dessous pour poser une fenêtre en feuillure.

Zoom sur les différentes poses d'une fenêtre

Il existe différents types de pose qui dépendent de l'époque de construction de l'habitation.

  • La pose en tunnel est la règle avant 1920.
  • Elle est remplacée par la pose en feuillure jusqu'aux années 1970.
  • Aujourd'hui, dans les constructions neuves, la pose en applique est privilégiée car elle permet notamment une meilleure isolation de l'habitation.

Important : c'est en déposant (en enlevant) l’ancienne fenêtre et son dormant (bâti) que vous découvrez le type de pose de fenêtre qui s'applique à votre habitation. Si le tableau (encadrement des murs) présente un décrochement, avec le côté intérieur plus large que le côté extérieur, alors il s'agit d'une pose en feuillure.

Consulter la fiche pratique

1. Prenez les mesures de l'encadrement

Pour acheter une nouvelle fenêtre adaptée à vos besoins, relevez les mesures du tableau de la fenêtre.

  • Mesurez la largeur intérieure du tableau en plusieurs endroits puis retenez la mesure la plus petite.
  • Faites de même pour la hauteur.
  • Pour obtenir vos mesures définitives, enlevez 10 mm sur la largeur retenue et 10 mm sur la hauteur retenue.

Bon à savoir : ce retrait de 10 mm en largeur et en hauteur permet à votre nouvelle fenêtre de s'adapter au tableau sans frotter.

2. Préparez l'encadrement de votre fenêtre

L'encadrement du tableau intérieur doit être parfait.

  • Vérifiez à l'aide du niveau à bulle que vos murs sont droits, horizontalement et verticalement. 
  • Si besoin, rectifiez l'aplomb (vertical) et le niveau (horizontal) :
    • réalisez des passes de plâtre ;
    • laissez sécher ;
    • poncez et dépoussiérez. 
  • Présentez la nouvelle fenêtre dans le tableau afin de vérifier son emplacement, puis reposez-la au sol.
Lire l'article
Lire l'article

3. Réalisez l'étanchéité de la fenêtre en feuillure

  • Appliquez un cordon de joint de silicone sur le bas du tableau, à l'endroit où va se caler le dormant, ainsi que sur une hauteur de 20 cm de chaque côté.

Bon à savoir : le joint de silicone élimine le risque d'infiltration d'eau.

  • Appliquez un joint d'étanchéité précomprimé pour fenêtre sur les parties supérieures des côtés et sur le haut du tableau.

Bon à savoir : ce type de joint présente une bonne étanchéité à l'air.

4. Posez le dormant en feuillure

Bon à savoir : pour faciliter le travail, déposez les ouvrants de la fenêtre et ne travaillez qu'avec le dormant.

  • Présentez le dormant dans son emplacement. Commencez par l'incliner vers le bas afin de bien écraser le joint de silicone, puis plaquez ensuite la partie supérieure.
  • Vérifier l'aplomb et le niveau avec le niveau à bulle. Si besoin, insérez des cales sous le dormant et/ou sur un côté pour l'ajuster.
  • Placez des serre-joints afin de maintenir le dormant dans son emplacement.
  • Vérifiez de nouveau que le dormant est droit.

5. Fixez le dormant

  • Avec le foret métal, percez le dormant :
    • sur les côtés, au niveau des paumelles (gonds de la fenêtre) ;
    • et en haut, au milieu.

Important : ne percez pas le bas du dormant, car cela entraînerait un risque d'infiltration.

  • Avec le foret béton, percez les murs en passant par les trous déjà réalisés sur le dormant.
  • Introduisez les vis chevillées et vissez sans forcer tout en vérifiant l'aplomb, le niveau et l'équerrage.
  • Enlevez les cales.

 

6. Finalisez la pose de la fenêtre en feuillure

La pose est presque terminée ! Il ne reste plus qu’à remonter les ouvrants, à placer les éléments de finition et à compléter l'étanchéité.

  • Remontez les ouvrants tels qu'ils étaient lorsque vous avez déballé votre fenêtre.
  • Appliquez du joint de silicone entre la fenêtre et le bâti si l'espace le permet afin de combler le vide.
  • Posez les habillages (caches fournis avec la fenêtre) sur les côtés, le haut et le bas.
  • Montez la poignée selon les consignes du constructeur.
  • Pour finir, réalisez à l'intérieur et à l'extérieur un cordon de joint de silicone tout autour des habillages.
Consulter la fiche pratique

Ces pros peuvent vous aider