Fenêtre en acier

Sommaire

On pense souvent que la fenêtre en acier est seulement destinée aux grands ouvrages collectifs. C’est méconnaître ce matériau, doté de gammes « grand public » parfaitement adaptées aux maisons individuelles. Ces fenêtres mal connues, de grande qualité, sont utilisables aussi bien dans les constructions neuves que pour la rénovation. Elles sont esthétiques, fiables, résistantes, durables et écologiques. On vous dit tout.

Fenêtre en acier  : quelle protection pour quel usage ?

Le temps où l’acier évoquait la corrosion et la rouille est bien révolu. Les performances des nouveaux traitements de surfaces en font un matériau sûr, garanti par de nombreuses normes nationales et européennes :

  • NF P 24-351 et NF EN ISO 12 944, qui définissent et réglementent la protection contre la corrosion des ouvertures métalliques ;
  • NF EN ISO 1461 et 14713 et NF A 35-503 pour les ouvertures protégées de la corrosion par galvanisation.

Par ailleurs, les fenêtres en acier bénéficient d’un classement informatif de 6 niveaux de protection à la corrosion (NF EN ISO 12944 et 14713). Ce classement est pratique pour se prémunir des erreurs de jugement en matière de durabilité. Le voici :

Catégorie de corrosivité Usage intérieur Usage extérieur

C1

Très faible

Locaux chauffés. Ambiance saine (bureaux, hôtel, magasins...).

Atmosphère sèche, pollution très faible.

C2

Faible

Locaux non chauffés. Risques de condensation (garages, dépendances...).

Atmosphère saine, peu de pollution. Zones rurales.

C3

Moyenne

Zones de travail à forte humidité. Risques de pollution modérée (cuisines, buanderies...).

Atmosphère urbaine à pollution modérée.

C4

Élevée

Locaux très humides. Ambiance corrosive (piscines, ateliers, usines...).

Atmosphère industrielle. Zone côtière peu saline.

C 5

Très élevée

Locaux industriels très humides. Niveau de condensation et de pollution élevé.

Bâtiments industriels. Zones côtières.

CX

Extrême

Locaux à condensation intense. Pollution agressive et très élevée.

Atmosphère très humide sur de longues périodes. Pollution agressive. Et très élevées. Zone côtière exposée aux projections salines.

Fenêtre en acier : atouts

Qualités de l'acier

Il faut, tout de suite, tordre le cou à une idée reçue trop répandue : la fenêtre en acier n’est pas lourde.

Les assemblages soudés et la grande résistance mécanique du matériau, alliés à des profilés spécifiques complexes de faible épaisseur, confèrent aux cadres une rigidité sans égale.

Cette particularité garantit, en outre, 2 qualités exclusives :

  • une haute tenue aux déformations, assurant une étanchéité parfaite à l’air et à l’eau, y compris par vent violent ;
  • un gain en luminosité, à dimensions en tableau égales, les montants plus fins autorisant une surface vitrée plus généreuse.

Dans une ouverture, les déperditions thermiques sont plus importantes au niveau des montants. L’acier permet de réduire sensiblement cette surface sensible, pour en diminuer l’impact négatif.

Les performances thermiques des fenêtres en acier se positionnent, ainsi, parmi les meilleures du marché, y compris lorsqu’elles ne disposent pas de dispositif de rupture de ponts thermiques.

Remarque : cerise sur le gâteau, les fenêtres en acier sont recyclables. Comme le verre, l’acier est bien connu pour ses capacités à subir, sans altération, de nombreuses refontes. Inutile pour cela, de mettre en œuvre des traitements agressifs pour l’environnement ou des sources d’énergie très polluantes.

Adaptation à tous les styles

Par nature, ce matériau malléable peut, à loisir, prendre toutes les formes. Des plus épurés aux plus sophistiqués, des plus massifs aux plus élégants, les profilés s’intègrent parfaitement aux styles architecturaux les plus divers, avec un effet très design.

La palette infinie des couleurs de finition, achève de rendre durablement, l’aspect ou la chaleur visuelle recherchée. Fini le pourrissement, les craquelures ou les peintures écaillées !

Sécurité sans concession

Très solides, les fenêtres acier sont les championnes, toutes catégories, pour la résistance au feu et à l’effraction.

Ces caractéristiques en ont fait le produit-phare des constructions collectives de grande envergure.

Fenêtre acier : le coût de l’excellence

Si l'on met de côté les produits standards, fabriqués en très grande série, les fenêtres en acier de qualité sont chères à l’achat et souvent leur pose est plus onéreuse. Il faut donc considérer cette acquisition comme un investissement sur l’avenir, à la manière d’un objet de luxe susceptible d’assurer une plus-value notable à votre patrimoine.

À titre indicatif et pour comparaison, une fenêtre fixe de qualité, de dimensions 145 X 115 cm, coûte en moyenne :

  • 1 000, 00 € TTC, en acier ;
  • 800,00 € TTC, en bois ;
  • 500,00 € TTC, en alu anodisé ;
  • 350,00 € TTC, en PVC.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider