Éviter les déperditions de chaleur via ses fenêtres

Sommaire

L’air s’infiltre partout : ainsi, si vos fenêtres sont un peu anciennes, elles peuvent entraîner des pertes de chaleur. Voici des solutions simples à appliquer sans avoir à changer de fenêtres.

Solutions ponctuelles pour éviter les pertes de chaleur

Pour éviter les pertes de chaleur par le joint d'une fenêtre, plusieurs petites astuces existent :

  • Vous pouvez par exemple rouler un chiffon et le placer au bas d'une fenêtre : cette solution a l’avantage d’être gratuite, même si elle n’est pas extrêmement efficace.
  • Dans le cas où la perte de chaleur se fait par le joint de la fenêtre :
    • vous pouvez appliquer sur la façade de la fenêtre un film adhésif transparent ;
    • ce type d’isolation coûte entre 30 et 40 € pour un film d’une dimension de 60 x 200 m.

À noter : ces deux solutions restent ponctuelles. Une réparation ou un changement de fenêtre devront tôt ou tard être réalisés.

Solutions durables pour vos fenêtres

D’autres solutions plus durables existent pour que vos fenêtres ne soient pas coupables de l’augmentation de votre facture de chauffage.

Si le joint est totalement détérioré, il faudra l'enlever et appliquer à la place :

  • Soit de la mousse expansée en aérosol :
    • celle-ci, diffusée par une canule gonflera à l'air et comblera le moindre espace ouvert aux vents ;
    • une fois la mousse sèche, enlevez l'excédent de mousse avec un cutter ;
    • la mousse expansée sera plus efficace sur un encadrement de fenêtre en bois.
  • Soit un joint en silicone :
    • ce type de joint convient aux fenêtres en PVC ou dans un matériau nouvelle génération ;
    • celui-ci s’applique avec une canule, c’est-à-dire un petit tube en plastique ou en métal ;
    • de façon à garantir l’étanchéité du joint, il sera nécessaire de le lisser avec le doigt ou avec une spatule.

Conseil : de façon à obtenir un joint parfaitement étanche, il sera important de faire appel à un professionnel si vous n'êtes pas un bricoleur chevronné.

Le survitrage pour diminuer vos dépenses de chauffage

Certaines habitations sont encore équipées de simples vitrages aux fenêtres ou portes-fenêtres. Cela crée une paroi froide et augmente votre facture énergétique.

Pour remédier à cela, vous pouvez poser un survitrage :

  • Cela consiste à équiper votre fenêtre d'une seconde vitre du côté intérieur. Il sera fixé avec une charnière sur votre fenêtre : l'air sera alors emprisonné entre les deux vitres et jouera un rôle d'isolant.
  • Pour nettoyer vos vitres, vous pourrez facilement ouvrir le survitrage en dévissant les taquets de blocage.
  • Le survitrage est une solution simple et économique qui vous permet une réduction de 45 à 50 % des déperditions de chaleur occasionnées par du simple vitrage.
  • Avant d'attaquer la pose d’un tel vitrage sur vos fenêtres, assurez-vous qu’elles sont encore en bon état et pourront supporter son poids. Comptez un poids de 10 kg/m² pour un verre de 4 mm d'épaisseur.

À noter : le survitrage est tout de même beaucoup moins efficace qu'un double voire un triple vitrage, car l'air n'est pas déshydraté.

Ces pros peuvent vous aider